A propos

« Capter les instants que nos yeux n’ont plus le temps de voir »

Comme le dit Doisneau :

« je ne crois pas qu’on puisse voir intensément plus de deux heures par jour ».

Un rythme qui me convient bien.

Gérard Nataf est passionné de photographie, source d’équilibre entre les valeurs « patrimoniales » et le monde de la finance auquel il appartient.

Il débute en 1975 pour un quotidien régional, à la suite d’un besoin urgent de clichés pour le service publicité. A une époque où le noir et blanc prédomine, il se forme aux tirages en labo.

Aujourd’hui il utilise à la fois des films argentiques et le numérique à très haute résolution afin d’obtenir une qualité optimale lors de tirages « grand format »; l’essentiel étant pour lui, non pas la technique ou les outils utilisés mais la destination finale de l’image et sa mise en valeur.

En studio comme en extérieur, il est en quête perpétuelle d’atmosphères et d’instants (fugitifs) où l’émotion prédomine. Il passe invariablement du thème du voyage à celui des artistes qu’il côtoie, même si ses travaux actuels l’orientent vers le portrait.

Il aime à composer ou à rapporter des événements « tableaux ». Chacun de ses personnages possède une histoire, traduite sous la forme d’une photographie composée, parfois rêvée, imaginée.

Contact : gerardnataf [at] gmail.com